Vendredi 20 Septembre 2019 votre médiathèque est ouverte de 16h à 19h.
ˆLa ‰mer, le matin 

Autres auteurs : Bahuet-Gachet Delphine
Publié par : R. Laffont , 2012
Caractéristiques physiques : 132 p. 22 cm
ISBN : 9782221131398
Type : Livre

Résumé : La guerre éclate en Libye. Omar, le mari de Jamila, est tué. Elle décide alors de partir en Sicile avec Farid, son petit garçon. Une fois le passeur payé, ils n'ont plus rien, sauf l'amulette au cou de Farid. Vito, 18 ans, et sa mère Angelina font le chemin inverse, pour retrouver la Libye où est née Angelina. Mais tout a changé. Vito, désoeuvré, erre sur la plage et trouve une amulette...

Exemplaires(1)
LocalisationSecteurCoteSituationDate de retourAction
Médiathèque de Décines-Charpieu
RdC Salle de lecture
Ado-AdulteR MAZDisponible
Commentaires
De
Le 27/11/2012 à 10:20

Servi par une écriture merveilleuse de poésie, une terrible histoire se déroule, implacablement.
Cette histoire, c'est celle de deux femmes, deux mères : Djamila a 20 ans. Elle quitte précipitamment la Lybie lorsque son mari tombe sous les coups de la milice. Son petit garçon Farid au bout du bras, elle embarque sur un bateau en direction de la Sicile, avec juste de quoi payer son passeur. La traversée est épouvantable, beaucoup n'arriveront pas vivants.
Angelina vit en Sicile. C'est une "tripolini" : une italienne née en Lybie, et dont la famille a été chassée par Khadafi comme tant d'autres, alors qu'elle avait 11 ans. Lybienne en Italie, italienne en Lybie. Sans pays, sans racine. La quarantaine passée, elle décide de retrouver son enfance et traverse la Méditerranée.
Djamia l'exilée et Angelina la déracinée ... chacune, à sa façon, est une victime de l'Histoire qui semble broyer les destins.
C'est à travers ces deux voyages croisés que la romancière nous parle, sans être démonstrative, des relations tourmentées entre les deux pays et leurs chefs d'état, Berlusconi et Khadafi.
De
Le 27/11/2012 à 09:12

Servi par une écriture merveilleuse de poésie, une terrible histoire se déroule, implacablement.
Cette histoire, c'est celle de deux femmes, deux mères : Djamila a 20 ans. Elle quitte précipitemment la Lybie lorsque son mari tombe sous les coups de la milice. Son petit garçon Farid au bout du bras, elle embarque sur un bateau en direction de la Sicile, avec juste de quoi payer son passeur. La traversée est épouvantable, beaucoup n'arriveront pas vivants.
Angelina vit en Sicile. C'est une "tripolini" : une italienne née en Lybie, et dont la famille a été chassée par Khadafi comme tant d'autres, alors qu'elle avait 11 ans. Lybienne en Italie, italienne en Lybie. Sans pays, sans racine. La quarantaine passée, elle décide de retrouver son enfance et traverse la Méditerranée.
Djamia l'exilée et Angelina la déracinée ... chacune, à sa façon, est une victime de l'Histoire qui semble broyer les destins.
C'est à travers ces deux voyages croisés que la romancière nous parle, sans être démonstrative, des relations tourmentées entre les deux pays et leurs chefs d'état, Berlusconi et Khadafi.
Retour à la page précédente
Nouveautés musique
Mairie de décinesLogo Tobogan Décines