Vendredi 24 Mai 2019 votre médiathèque est ouverte de 16h à 19h.

Les écrivains de Rhône-Alpes font leur rentrée !

samedi 22 octobre 2016, à 14h

La rentrée littéraire 2016, c'est aussi en Rhône-Alpes ! Deux écrivains talentueux : Sébastien Berlendis et Jacky Schwartzmann viennent dialoguer avec leurs lecteurs.

Sébastien Berlendis publie cette rentrée Maures. Ce roman est sélectionné pour le Prix littéraire des lycéens et apprentis rhônalpins de cette année. Il a déjà publié Une dernière fois la nuit et L'autre pays aux éditions Stock dans la collection La forêt. Il vit aujoud'hui à Lyon et enseigne la philosophie.

Jacky Schwartzmann, publie cette rentrée Mauvais coûts.  En 2003, il est lauréat du Concours du premier roman organisé par le Conseil Général du Doubs, ce qui permet la publication de Public Enemy. Un second roman suit : Bad Trip. Aujourd'hui, il vit à Lyon et travaille dans une multinationale après avoir exercé divers métiers et fait un détour par la philosophie.

Un moment d’échange à ne manquer sous aucun prétexte !

En partenariat avec l’ARALD (Agence Rhône Alpes pour le Livre et la Documentation).
La rencontre sera suivie d’une dédicace avec la librairie Le Rameau d’or.
Tout public à partir de 14 ans, gratuit, réservation conseillée.

Sébastien Berlendis à la médiathèque de Décines

samedi 22 octobre 2016 à 14h

Sébastien Berlendis est venu à l’écriture par la photographie. « Des textes accompagnaient toujours mes images lors des différentes expositions que j’ai pu faire. Ces courts textes sont devenus mon premier récit. Mais la photographie (et le cinéma) ne sont jamais très loin dans mon écriture. Au final, l’écriture se veut avant tout suggestive et peu explicative, impressionniste peut-être. »

La médiathèque lui a demandé de partager sa Bibliothèque idéale. Voici sa réponse :
 
Mes préférences littéraires:
Tous les livres de Modiano!
Dix heures et demi du soir en été de Duras
Avec les garçons de Brigitte Giraud
Corniche Kennedy de Maylis de Kerangal
La longue route de sable de Pasolini et toute sa poésie d'ailleurs
Patmos de Lorand Gaspar
Paulina 1880 de Pierre Jean Jouve
Le bel été de Cesare Pavese
Les livres de Julien Gracq

Mes préférences cinématographiques :
La plupart des films issus de la nouvelle vague des années 60: Adieu Philippine de Jacques Rozier, Cléo de 5 à 7 d'Agnès Varda, Pierrot le fou de Godard, Jules et Jim de Truffaut, Le bonheur d'Agnès Varda
Les films italiens des années 60 notamment ceux d'Antonioni et de Pasolini ( Mamma Roma et Accatone en tête)
Monika d'Ingmar Bergman
Mes petites amoureuses de Jean Eustache
Les roseaux sauvages de Téchine ( sans doute est ce le film qui colle le plus au livre)
Les films de Rohmer, Conte d'été particulièrement
Ce cher mois d'août de Miguel Gomes
Les films de Tsai ming liang
Et dernièrement Ce sentiment de l'été de Mickaël Hers

Mes préférences musicales :
Les disques du groupe anglais The Smiths
Ceux du groupe écossais Belle and Sebastian
Toute l'œuvre du chanteur folk Elliott Smith ( ce serait d'ailleurs la bande son parfaite de Maures, notamment la chanson waltz#2)
Tous les disques du groupe anglais Tindersticks
Les disques du chanteur américain Bill Callahan
Les albums du groupe sixties Love
Et enfin l'album Singing saw du chanteur Kevin Morby

L'avis des libraires sur Maures :
en-attendant-nadeau.fr
Maures est aussi et peut-être avant tout un récit du temps. Passé, mais tellement présent. Tout l’art de Berlendis consiste à coudre ensemble des petits pans d’images mûres ; l’une d’elles pourrait tomber, ne tombe pas, est rattrapée par l’image suivante, et ainsi de suite.
Librairie des Cordeliers, Romans-sur-Isère
Sébastien Berlendis fait de son lecteur le témoin de cette fabrique du temps nécessaire à la compréhension de qui nous sommes, là où le vécu se transforme en « paysage mental ».

Jacky Schwartzmann à la médiathèque de Décines

samedi 22 octobre 2016 à 14h

Jacky Schwartzmann, se consacre à l'écriture après deux ans d'études de philosophie. Il enchaîne des petits boulots pour vivre et engranger de l'expérience (aide-éducateur, libraire, serveur...). Un parcours riche qui nourrit la critique sociale de ses textes.

La médiathèque lui a demandé de partager sa Bibliothèque idéale. Voici sa réponse :

Préférences littéraires :
Voyage au bout de la nuit de Céline
Plateforme de Houellebecq
Women de Bukowsky
Une Mercedes Blanche avec des ailerons de James Hawes. Entres autres, car je lis beaucoup de biographies, d'essais historiques et de romans policiers américains.

Préférences cinématographiques :
Short Cuts de Robert Altman
Magnolia de Paul Thomas Anderson
Les Affranchis de Scorsese
Usual Suspects de Bryan Singer
Snatch de Guy Ritchie
Fargo et Big Lebowsky des frères Cohen.  

Préférences séries : Utopia, Breaking Bad, Walking Dead, Fargo, Vynil, Narcos.

Préférences musicales :
de Julos Beaucarne à NTM...
Portishead
Beastie Boys
Elvis Presley
Brel et Ferré mais pas Brassens
Barbara
Daft Punk
The Roots
Vampire Weekend
Gershwin et Schubert
Quasiment toutes les musiques sauf le jazz que je déteste.

L'avis des libraires sur Mauvais coûts:
Librairie Passages, Lyon
Nous avons adoré "Mauvais coûts", publié par nos amis de la Fosse aux Ours. Mordant comme un Audiard bien énervé, ce roman noir et joyeusement cynique descend en flammes notre société ultra-capitaliste. Un pur moment de bonheur !
lebateaulivre.fr
Gaby Aspinall est en apparence un être odieux. Derrière ce cynisme glacial et cinglant, sa solitude profonde et misérable se révèle splendidement. Il n'est finalement qu'un pion. Le texte est grinçant, intensément drôle et cynique. Un morceau de société croqué avec rage et énergie sans aucune sensiblerie.



Ajouter un commentaire

saisir un e-mail (celui-ci ne sera pas visible)
Nouveautés musique
Mairie de décinesLogo Tobogan Décines