Archives du mot-clé Honoré

Ton père de Christophe Honoré

christophe-honoreChristophe Honoré est cinéaste (son dernier film « Plaire, aimer et courir vite » a été présenté en compétition à Cannes cette année).
Il est aussi homosexuel, écrivain et parent.
Ses films parlent d’amour, de paternité (et de filiation), d’homosexualité et de Bretagne (il est aussi breton).

« Ton père » raconte à la première personne le quotidien bousculé de Christophe, écrivain cinéaste homosexuel et père d’une fille de 10 ans.

Bousculé, parce qu’un mot a été épinglé sur sa porte : « Guerre et paix : contrepèterie douteuse ».
Père et gay. Que signifie ce message ?
Suivent plus tard d’autres signes, anonymes eux aussi.

Hasard ? Mauvaises blagues ? Qui SAIT ? Qui est-ce que cela dérange ? Qui lui en veut ?

Le narrateur veut tenir sa fille à l’écart de ces malveillances nauséabondes. Il mène donc une enquête discrète, tout en continuant à mener sa vie de cinéaste, d’écrivain, de père et d’amant.

On suit donc au jour le jour le chemin de ses pensées, de ses flash-back douloureux, de ses questionnements. Au passage il raconte aussi ses rencontres et rendez-vous manqués avec des cinéastes ou écrivains admirés, il nous dévoile le contenu de sa bibliothèque. On le suit dans son travail, dans ses nuits de chasse (aux amants), dans les moments de complicité avec sa fille…

On partage ses doutes, ses colères, ses inquiétudes. On est blessé avec lui par des regards, des attitudes, parfois interprétés à tort.
Christophe s’interroge. Beaucoup. Sur tout et sur tous : fragilité de l’homme brûlé qui se méfie.
Et on comprend, de l’intérieur, la difficulté de vivre une sexualité soi-disant différente, et de tracer son propre chemin malgré tout.

Ton père est un roman (mais dans ce cas précis, où commence, où s’arrête le roman, la fiction ?) qui m’a profondément touchée.
Sincère, cru, tendre, vrai.

Le livre est illustré de photos d’écrivains, réalisateurs, photographes, morts du sida.

D’abord auteur de romans pour enfants et adolescents, dans lesquels il aborde les thèmes difficiles du suicide, du SIDA,  ou des secrets de famille, Christophe Honoré a également réalisé de nombreux longs-métrages. 

Empruntez Ton père