Archives du mot-clé Gay

Stoneburner de William Gay

Thibodeaux et Stoneburner ont fait la guerre du Vietnam ensemble. ThibodeauAVT_William-Gay_2564x en soldat fantasque, excentrique, exhubérant, qui exaspère quelques fois ses camarades et même son ami Stoneburner.

De retour de guerre, Thibodaux est tel qu’il est. Il vivote, il va et vient dans son pick-up hors d’âge, il s’intéresse à la très jolie Cathy Meecham, serveuse dans un bar et amie de Cap Holder. Cap est depuis longtemps un personnage de cette petite ville, il sait en imposer. Thibodaux en sait quelque chose.

Il a repéré l’étrange ballet d’un petit avion qui se pose régulièrement sur une piste désaffectée. Il se cache, furète, espionne. Il s’approche, un soir, ouvre la porte d’une camionnette, vole une petite mallette. Thibodeaux est très riche tout à coup, il veut en faire profiter Cathy. Ils partent tous les deux, en quête de gloire et de vie facile.

Stoneburner part à sa recherche. Il est détective privé,  il ne voit plus Thibodeaux depuis son retour de guerre, il aspire à vivre tranquillement désormais, il entreprend de se construire une maison en bois. Cap lui demande de le retrouver. De lui ramener Cathy, et la mallette. La tâche ne semble pas insurmontable. Thibodeaux se montre partout où il va.

William Gay sait raconter ces existences particulières, cette ambiance où la volonté, les caprices de quelques uns semblent prévaloir sur un ordre des lois et des usages, et tissent une réalité. Laissons-nous envouter…!

Empruntez Stoneburner

La demeure éternelle de William Gay

La dernière demeure de William GayA Mormon Spring, dans le Tennessee rural des années 1940, le temps semble s’écouler au ralenti. Rien ne se passe, et les habitants semblent être retournés à l’état sauvage. Celui-ci essaie de cultiver ses terres pour nourrir sa famille, celui-là attend le plus souvent assis sur sa balancelle. Un autre fabrique de l’alcool…

Dans cette jungle, Dallas Hardin. Il en impose, il impressionne. Car il tue, brûle, détruit tous ceux qui se mettent en travers de son chemin. Venant de nulle part, il est désormais à la tête du lieu de débauche local, son whiskey et ses femmes se chargeant de vider les poches des soldats en permission.

Dallas a tué impunément le père de Nathan il y a quelques années. Mais celui-ci ne le sait pas. Il cherche du travail, et va accepter la proposition de Hardin qui veut agrandir son bar.

Nathan est attiré par la fille de la compagne de Hardin, et ils vont se rencontrer, contre les volontés de cet imposant beau père. Une tension qui, avec d’autres, va alimenter ce roman, et tracer le portrait de toutes ces individualités dans ce paysage lunaire. Un roman magnifique, ciselé par une écriture forte et lente à la fois, experte dans ces mises en abîme.