Tous les articles par Sandrine

Mikado d’enfance de Gilles Rozier

Mikado d'enfance de Gilles RozierDans ce récit pudique et sensible, Gilles Rozier revient sur un évènement qui semble avoir déterminé sa vie : alors qu’il était collégien à Vizille dans l’Isère, il s’est fait renvoyé avec deux de ses camarades pour avoir adressé une lettre antisémite à un professeur.  Ce qui aurait pu se régler avec deux heures de colle et une éducation à l’histoire juive, s’est transformé en tribunal implacable. Toute une machinerie punitive s’est mise en branle afin d’accuser, de stigmatiser, de porter la honte sur les fronts des trois écervelés. Bien qu’il n’a fait que fournir l’adresse du professeur pour rendre service à ses camarades – et sans doute se faire aimer de ces fils d’ouvriers, lui le fils de nantis qui possède le bottin téléphonique – cet enfant un peu naïf sera dès lors habité par une culpabilité immense.

Commencera alors un cheminement vers une prise de conscience, notamment à travers le passé familial, et qui le conduira plus tard à apprendre le yiddish et à devenir le spécialiste français de la culture juive.

C’est avec ce livre touchant que Gilles Rozier répare l’enfant qu’il a été.

Empruntez Mikado d’enfance

Direction Fiction, le rendez-vous des lecteurs 2019/5

Voici la liste des livres présentés samedi 19 octobre, lors du traditionnel rendez-vous des lecteurs.

L’amour est aveugle de William Boyd
Le plus francophile des écrivains anglais signe un roman éblouissant autour d’un personnage attachant, Brody, accordeur de piano. Avec lui, on parcourt l’Europe du 19e siècle et toute l’actualité musicale de l’époque, qui est restituée avec panache et précision.

Ici n’est plus ici de Tommy Orange
Le livre dont tout le monde parle aux Etats-Unis est un roman choral, où 12 personnages parlent tour à tour pour dire l’histoire cruelle d’un peuple, celui des indiens d’Amérique, et sa mort programmée. Coup de coeur des bibliothécaires, lire la chronique

Mes vrais enfants de Jo Walton
Patricia ne se souvient plus très bien quelle a été sa vie. A-t-elle été mariée à Mark ou bien à Bee ? A-t-elle eu 4 enfants ou 3 ? Une histoire invraisemblable et totalement addictive. Coup de coeur des bibliothécaires, lire la chronique

Pars s’il le faut de Marie-Ange Guillaume
récit d’une femme qui voit arriver ses 70 ans avec étonnement et mélancolie. Parisienne forcenée, elle avait décidé d’aller vivre à Sète où depuis une dizaine d’années, elle trimballe sa solitude. Qu’est-ce qu’une vie, sinon une suite d’évènements rarement voulus et maîtrisés ? Avec élégance et lucidité, elle se repenche sur le passé, dans un style très personnel où l’humour est toujours présent.

Nous étions nés pour être heureux de Lionel Duroy
Paul est brouillé avec ses frères et sœurs depuis une vingtaine d’années. Ce livre est le roman de leur réconciliation. Le temps d’un repas de famille dans le jardin, ils règlent leurs comptes, mais de façon bienveillante. Ce sont de beaux personnages à découvrir.

La mer à l’envers de Marie Darrieussecq
En croisière avec ses enfants, Rose assiste une nuit au sauvetage de migrants en pleine mer. Elle donne le téléphone de son fils à l’un des jeunes hommes. Un très beau roman sur une femme qui oscille entre passivité et engagement.

Les 5 romans en lice pour le Prix Summer :

Monde sans rivage de Hélène Gaudy
En 1930, on retrouva les débris d’une expédition suédoise qui survolait en ballon le Pôle Nord 30 ans plus tôt. Parmi les restes, un film non développé, un carnet de bord, des lettres… Hélène Gaudy s’empare de ces matériaux pour aborder le monde de l’exploration au 19ème siècle.

Cora dans la spirale de Vincent Message
C’est le portrait d’une femme qui reprend son travail après un congé maternité.L’entreprise va mal et malmène ses salariés. Beaucoup plus qu’un roman social, ce livre vaut aussi pour son style amusant et original.

Avant que j’oublie de Anne Pauly
La mort du père ou comment recomposer un puzzle familial avec des souvenirs tantôt sublimes, tantôt moches.
Anne Pauly sera à la médiathèque de Décines le samedi 18 janvier à 14h !

Par les routes de Sylvain Prudhomme
Bien qu’il soit ancré dans la vie, « l’auto stoppeur », a toujours besoin de fiche le camp ailleurs, de rencontrer des gens, des paysages, de se créer ses propres aventures, d’inventer sa vie au fil des surprises. Un beau roman original sur la France des villages et du temps suspendu.

Propriété privée de Julia Deck
Un couple de quincas parisiens devient propriétaire d’un appartement neuf dans un éco-quartier calme de la proche banlieue. Calme ? Jusqu’au jour où des voisins sans-gêne emménagent dans l’appartement mitoyen…

A vos agendas : prochain rendez-vous Samedi 14 décembre à 14h

Mes vrais enfants de Jo Walton

WALTONQuelle aurait été votre vie si vous n’aviez pas pris telle décision importante ?
Patricia est dans le grand âge. Confuse, elle confond les visages du personnel de l’ehpad. Elle se rappelle avoir monté un étage en ascenseur, là où aujourd’hui, elle ne trouve qu’un escalier. Un jour, elle est sûre d’avoir été mariée et avoir eu 4 enfants. Le lendemain, elle ne jure plus de rien. Au fond, qui est celle qu’on appelle simultanément Pat, Trish, Patsy ou Tricia ?

Remontons le fil de son existence pour découvrir qu’elle semble s’être dédoublée …
Jo Walton explore les orientations possibles d’une vie : Patricia est dans le premier récit une femme soumise qui renonce à sa vocation d’enseignante pour devenir femme au foyer, mariée à un homme terne et macho. Dans le second, c’est une femme qui lutte pour faire valoir ses choix de femme et trouver le bonheur.

 
Mes vrais enfants est un roman qui parle surtout de la condition des femmes dans les 50’s et son évolution dans les décennies suivantes. Ces vies simples et simplement restituées par l’auteur, font écho en nous. D’ailleurs, en lisant, on ne peut s’empêcher de se dire « quelle aurait été ma vie si … »

Empruntez Mes vrais enfants

Ma Bibliothèque Idéale 2019/5

Cet été, retrouvez la Bibliothèque Idéale de nos lectrices et lecteurs ! Des usagers de la médiathèque, comme vous, partagent leur univers culturel. Retrouvez ces bibliothèques idéales éphémères dans la médiathèque, pendant tout le mois d’août.
Voici la bibliothèque Idéale de S.V.  :

HARPER« Pas facile de parler de mon univers culturel tant il est hétéroclite et irréductible à quelques dizaines d’œuvres.   Il est constitué de grands écarts : de Lady Gaga à Glenn Gould, (quoique le piano serait le point commun), des films de série B aux palmes d’or cannoises, du roman de supermarché à la Pléiade.J’assume tout !
Mais il y a des œuvres qui nous fondent, qui nous changent, qui nous ouvrent grand les portes de la connaissance (de soi, des autres, du monde). Se connaître soi-même, n’est-ce pas le travail le plus difficile et le plus essentiel de nos vies ? Voici une sélection qui raconte mon parcours intérieur sur ce chemin-là. » S.V.

POESIE
Les fleurs du mal / Charles Baudelaire
Autobiographie / William Cliff

ROMAN
Là où se trouvait la mer / Rick Bass
La montagne de l’âme / Gao Xingjiang
Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur / Harper Lee
De sang froid / Truman Capote
L’amant / Marguerite Duras
Le grand secret / René Barjavel
Villa Amalia / Pascal Quignard
Dans la forêt / Jean Hegland
Le vieux puits / Magda Szabo
Portnoy et son complexe / Philip Roth
Confessions d’un masque / Yukio Mishima
Tout ce que j’aimais / Siri Hustvedt
Un balcon en forêt / Julien Gracq
Les cavaliers / Joseph Kessel
Le livre de l’intranquilité / Fernando Pessoa
Ma terre mon île / Janet Frame

BD
La ballade de la mer salée / Hugo Pratt
Sharaz-De / Sergio Toppi

MUSIQUE
Accelerate / REM
L’oiseleur / Feu ! Chatterton
Suppléments de mensonges / HF Thiefaine

FILM
Amarcord / Fellini
Les damnés / Luchino Visconti
I wish / Kore Eda
I’m Josh Polonski’s brother / Raphael Nadjari
Melancholia / Lars von Trier
Love is the devil / John Maybury

THEATRE
La ville dont le prince est un enfant / Henry de Montherlant

Ma Bibliothèque Idéale, 2019/4

Cet été, retrouvez la Bibliothèque Idéale de nos lectrices et lecteurs ! Des usagers de la médiathèque, comme vous, partagent leur univers culturel. Voici la bibliothèque Idéale  éphèmère de Marie-Noëlle, à retrouver pendant tout le mois d’août à la médiathèque  :

APPELFELD« Voici quelques propositions de lectures. Ce n’est pas à proprement parler une bibliothèque idéale. Plutôt une bibliothèque « coups de cœur ». Survol d’une trentaine d’années parmi des auteurs très différents. Leurs points communs : une exigence certaine en matière d’écriture, l’engagement des écrivain-e-s et la force de leurs écrits et témoignages, l’ouverture et la tolérance. On trouvera dans cette sélection des formes très diversifiées : poésies, nouvelles, autobiographies, essais littéraires, fiction. On y trouvera également des thématiques diverses : l’enfance et l’adolescence, l’exil et la condition de la femme, la nature, le racisme, la guerre, l’injustice… Une place est donnée aux souvenirs, souvenirs livrés au gré de la mémoire, ou retrouvés par le biais de la fiction. La littérature étrangère côtoie la littérature française et les écrivaines y sont largement représentées. »

La danse de l’araignée / Laura Alcoba

Le dernier frère / Natacha Appanah

La chambre de Mariana / Aharon Appelfeld

Le mariage de plaisir / Tahar Ben Jelloun

Le mal noir / Nina Berberova

Le cabaret des oiseaux / André Buchet

Les trois roses jaunes / Raymond Carver

Rebelles un peu / Claire Castillon

Cahiers d’un retour au pays natal / Aimé Césaire

Rythmes / Andrée Chedid

La nuit tombée / Antoine Choplin

Notre plage nocturne / Stig Dagerman

Le plus et le moins / Erri de Luca

Des petits riens au goût de citron / Régine Detembel

Le secret / Anna Enquist

L’homme qui m’aimait tout bas / Eric Fottorino

La fiancée des corbeaux / René Frégni

Un paquebot dans les arbrse / Valentine Goby

A la lumière d’hiver / Philippe Jaccottet

Une longue impatience / Gaëlle Josse

Tristesse et beauté / Yasunari Kawabatya

Etre sans destin / Imre Kertesz

Philippe / Camille Laurens

La ronde / Jean-Marie Gustave Le Clezio

La marche de Mina / Yoko Ogawa

A mains nues / Emmanuelle Pagano

Terre et cendres / Atiq Rahimi

L’écriture ou la vie / Jorge Semprun

Le pied de mon père / Zoé Valdes

L’arbre seul / André Velter

La confusion des sentiments / Stefan Zweig

Ma Bibliothèque Idéale 2019/3

VASCONCELOSCet été, retrouvez la Bibliothèque Idéale de nos lectrices et lecteurs ! Des usagers de la médiathèque, comme vous, partagent avec nous leur univers culturel. Retrouvez ces bibliothèques idéales éphémères dans la médiathèque, pendant tout le mois de juillet.
Voici la bibliothèque Idéale de A.L.  :

La culture a toujours été pour moi une fuite en avant, une fuite en avant pour découvrir le monde, le génie de certains, la véhémence d’autres, la violence du réel. Mes goûts sont très hétéroclites, une seul ligne rouge : la qualité.
Mon premier « choc » littéraire a été « Mon bel oranger » de Vasconscelos. Cet ouvrage  m’a ouvert les portes de la culture par sa véracité, sa valeur, son authenticité.
Vous trouverez dans cette bibliothèque  idéale des auteur(e)s, des artistes, des cinéastes qui m’ont touchée par leur récit, leur vision de la vie, du monde, de son Histoire, et de ses histoires.
Élargir ses horizons en se plongeant dans une œuvre c’est comprendre le monde dans lequel nous vivons : ses bonheurs comme ses malheurs. Mais c’est aussi appréhender, comprendre un être humain au travers de son art, mieux le cerner.
La culture fait de nous des êtres humains et vous trouverez dans cette liste non-exhaustive des œuvres qui vous  feront découvrir une autre vision moins reluisante de la vie, de la réalité de celle-ci. Mais également des moments de grâce pour rêver, s’exalter, exulter de joie et de vie.
Je conclurai par la formule de la chaîne Arte : « Restez curieux ! ».

LIVRES
Comment voyager avec un saumon / UMberto Eco
La conjuration des imbéciles / John Kennedy Toole
Mon bel oranger / José Mauro de Vasconcelos
Contes de la folie ordinaire / Charles Bukowski
Fuck America / Edgar Hilsenrath
La couleur des sentiments / Kathryn Stockett
Le diable tout le temps    / Donald Ray Pollock
S’ils frappent à l’aube    / Angela Davis
Les raisins de la colère / John Steinbeck
Bienvenue à Oakland / Eric Miles Williamson

FILMS
Un prophète / Jacques Audiard
Voyage au bout de l’enfer / Mickaêl Cimino
Une séparation / Ashgar Farahadi
Orange Mécanique / Stanley Kubrick
La zona / Rodrigo Pla
Requiem for a dream / Darren Aronofsky
Impitoyable / Clint Eastwood
Eternal sunshine of the spotless mind / Michel Gondry
Valse avec Bachir / Ari Folman
Le tombeau des lucioles / Isao Takahata
L’ennemi public / Jean François Richet
L’instinct de mort / Jean François Richet

MUSIQUE
Radiate / Jeanne Added
Post / Bjork
Kid A / Radiohead
Live / High Tone
En amont / Alain Bashung
Let it rock / Chuck Berry
Dig your own hole / Chemical Brothers
Roseland NYC live / Portishead

Ma Bibliothèque Idéale 2019/2

Cet été, retrouvez la Bibliothèque Idéale de nos lectrices et lecteurs ! Des usagers de la médiathèque, comme vous, partagent avec nous leur univers culturel. Retrouvez ces bibliothèques idéales éphémères dans la médiathèque, pendant tout le mois de juillet. Voici la bibliothèque Idéale de Josie  :

Onze femSAPIENZAmes et dix hommes pour illustrer
mes goûts de lecture.
Ces écrivains me parlent de destin familial, de parcours de vie, de mémoire collective et individuelle, de sentiments, de mysticisme, d’injustices sociales et d’autres me font voyager sur d’autres continent et dans le temps.
Que leur style soit poétique, incisif, mystérieux ou inclassable, c’est une
magie indéfinissable qui me fait vibrer. Juste un coup cœur….mais comment choisir…allez …. Golarda SAPIENZA pour « l’art de la joie».  Épopée et roman d’apprentissage d’une femme extraordinaire, solaire et sombre, Modesta née le 1er janvier 1900 en Sicile…. Haletant et touchant. Voilà à vous de découvrir mes « amis pour la vie » !!!!

Laver les ombres / Jeanne Benameur
Les demeurées / Jeanne Benameur
Profanes / Jeanne Benameur
Une enfance marocaine / Anne Bragance
Jane Eyre / Charlotte Brontë
Les Hauts du Hurlevent / Emily Brontë
Mon traître / Sorj Chalandon
Le quatrième mur / Sorj Chalandon
La pluie avant qu’elle tombe / Jonathan Coe
L’intranquille / Gérard Garouste
Cris / Laurent Gaudé
Ouragan / Laurent Gaudé
Danser les ombres / Laurent Gaudé
Un loup pour l’homme / Brigitte Giraud
La survivance / Claudie Hunzinger
L’incandescente / Claudie Hunzinger
Mankell par Mankell / Henning Mankell
Les chaussures italiennes / Henning Mankell
Les bottes suédoises / Henning Mankell
Les disparus du phare / Peter May
L’île des chasseurs d’oiseaux / Peter May
L’homme de Lewis / Peter May
Pedigree / Patrick Modiano
Métaphysique des tubes / Amélie Nothomb
Cosmétique de l’ennemi / Amélie Nothomb
La vierge froide et autres racontars / Jorn Riel
Manderlay for ever / Tatiana de Rosnay
L’art de la joie / Goliarda Sapienza
Oscar et la dame Rose / Eric Emmanuel Schmitt
La rêveuse d’Ostende / Eric Emmanuel Schmitt
Hôtel des deux mondes / Eric Emmanuel Schmitt
La réparation / Colombe Schneck
La femme à la mobylette / Jean-Luc Seigle
La bâtarde d’Istanbul / Elif Shafak
Soufi mon amour / Elif Shafak
Hors de moi / Didier Van Cauwelaert
Jules / Didier Van Cauwelaert
Le retour de Jules / Didier Van Cauwelaert