Tous les articles par Direction Fiction

L’échange des princesses de Chantal Thomas

La vie des princesses vous fait rêver ?…  Ce ne sera plus le cas lorsque vous aurez lu le dernier roman de Chantal  Thomas : « L’échange des princesses ».  L’auteure des « Adieux à la reine » (prix Fémina 2002) déploie, une fois encore avec talent, sa passion de l’histoire du 18e siècle.

1721. Après la mort de Louis XIV, le Régent du royaume de France, Philippe d’Orléans, veut sceller la paix avec son voisin espagnol, Philippe V. Sa fille, Louise-Elisabeth (12 ans), épousera donc le prince des Asturies, futur monarque du royaume hispanique. Quant à Maria-Victoria de Bourbon (4 ans), elle épousera le prince Louis XV, petit neveu du Régent, à peine âgé de 11 ans.

Réduites à l’état de monnaie d’échange et « d’objets royaux » à vénérer, ces princesses doivent alors abandonner leur enfance, se plier à la volonté de parents peu soucieux de leur bien-être.

On les suit, ballotées d’un pays à l’autre durant des mois, se pliant aux exigences absurdes de la vie à la cours.

Un roman, proche du réel où l’effroi côtoie l’absurde et parfois l’ironie.

 

 Vérifier la disponibilité de ce document à la médiathèque

Magnus de Sylvie Germain

Magnus de Sylvie GermainVoici la critique écrite par les élèves de 1ère L du lycée Charlie Chaplin à Décines :

L’Allemagne, la guerre, l’errance, un enfant, des secrets de famille : Magnus nous raconte la quête d’identité du héros éponyme, perdu dans le monde hostile de sa mémoire et qui a pour seul indice de son passé un ours en peluche, dont il a pris le nom. Au cours de son périple, il croisera le chemin de plusieurs personnes qui l’aideront à se retrouver.

La structure de ce roman est particulière : les chapitres narratifs alternent avec des notules, donnant des éléments factuels et des séquences citant d’autres auteurs. Cela ouvre le récit, mais peut aussi nous faire perdre le fil. Malgré la présence de personnages incarnant la sagesse et l’espoir, Magnus offre une vision douloureuse de la vie, la mort est très présente autour du héros et son passé reste flou. Après un fragment plein d’action, tout s’achève trop simplement mais cette fin déceptive peut être lue comme un retour à la sérénité.

Le roman pose de nombreuses questions : comment grandir dans l’illusion et le mensonge ? Comment devenir adulte sans être torturé par l’ignorance de ses origines ? Sans jamais tomber dans le pathétique, l’auteure arrive parfaitement à transmettre des émotions à travers son récit.

« II y a tant de force et de douceur mêlées dans les mots », il y en a tant mêlées dans l’écriture de Sylvie Germain.

Sylvie Germain rencontrera ses lecteurs à la médiathèque le 30 mai à 15h. Elle est aussi l’invitée des Assistes Internationales du Roman, conçues et organisées par la Villa Gillet et Le Monde, qui se tiendront du 27 mai au 2 juin 2013 à Lyon.

-> Vérifier la disponibilité de ce document à la médiathèque <-

Direction Fiction : retour sur le rendez-vous de mars

Ce jeudi 31 mars 2011, se tenait le troisième rendez-vous des lecteurs à la médiathèque. C’a été l’occasion de s’attacher à l’oeuvre d’Olivier Adam.
Les échanges ont été fructueux, contradictoires mais courtois, pour tout dire : passionnés. On en attendait pas moins des personnes présentes : des lecteurs décinois et chasselands avaient répondu à l’appel ; le lycée Charlie Chaplin, quant à lui était représenté par la documentaliste.
Les textes d’Olivier Adam ont suscité des interrogations qui pour être classiques n’en sont pas moins pertinentes : les thèmes qu’il aborde, récurrents de livre en livre, sont-ils autobiographiques ?  Le contenu est -il en fin de compte pessimiste ?
Une fois refermés, le réalisme social dans les romans d’Olivier Adam laisse des traces : une atmosphère particulière empreinte d’humanité.  Une humanité sans fard avec ses qualités et ses défauts.

Ce qui ressort de cette soirée, c’est le mot d’ordre prononcé plusieurs fois au cours des échanges : « IL FAUT LIRE OLIVIER ADAM ! »
C’est chose facile : la médiathèque de Décines en propose 11 titres ; à dévorer d’ici le 24 mai 15h.

Nous vous donnons rendez-vous le jeudi 28 avril à 19h pour échanger cette fois sur l’oeuvre de Philippe Djian.

Direction Fiction, le rendez-vous des lecteurs

Le dernier rendez-vous Direction Fiction était consacré à l’écrivain américaine Laura Kasischke. Nous avons eu le plaisir d’accueillir une partie de la classe de Mme Guellard (Lycée Chaplin), qui travaille sur l’œuvre de cette auteur, ainsi que des lecteurs décinois et chasselands.
Les romans de Kasischke ne laissent pas indifférents, nous avons pu le constater à travers les échanges suscités par la lecture de ses histoires si puissantes. Elle n’a pas son pareil pour faire monter l’angoisse et nous tenir dans son poing jusqu’aux dernières pages en décrivant l’enfer derrière la banalité du quotidien.
7 titres sont disponibles à la médiathèque : empruntez l’un ou l’autre, vous finirez par les lire tous !
Nous vous donnons rendez-vous le 31 mars, même heure, pour le 3ème rendez-vous. Il sera consacré à l’oeuvre d’un auteur que nous recevrons le 24 mai à la Médiathèque : Olivier Adam.

Direction Fiction, deuxième

Cette semaine ne manquez pas le second rendez-vous Direction Fiction. Il se déroulera jeudi à partir de 19h à la Médiathèque. Comme à leur habitude, lecteurs et bibliothécaires échangeront autour de leurs dernières lectures. Nous ferons également un gros plan sur les romans de l’américaine Laura Kasischke, que vous aurez la possibilité d’aller rencontrer lors de sa venue aux Assises. Pour en savoir plus, rejoignez-nous jeudi !

Mentions légales

Sauf mention contraire, tout le contenu de ce blog est publié par la Médiathèque de Décines
Les personnels de la Médiathèque de Décines rédigent des articles au nom de la médiathèque et parfois en leur nom propre

Droit d’auteur
Il est possible de reproduire et diffuser des extraits du contenu des articles à des fins de consultations privées, d’information ou de recherches, en citant le nom de Médiathèque de Décines, et l’URL de l’article concerné.

La Médiathèque de Décines autorise tout site internet ou tout support à mettre en place un lien hypertexte en direction de son contenu à l’exception de ceux diffusant des contenus à caractère polémique, pornographique, xénophobe, contraire à la décence ou aux bonnes mœurs.

Toute utilisation de liens vers le blog Direction Fiction à des fins commerciales et publicitaires est interdite.

Gestion des commentaires
La modération a priori des commentaires est mise en place, ceux-ci sont lus et validés dans les plus brefs délais.

Éditeur du site
Ville de Décines-Charpieu
Place Roger Salengro
BP 175
69151 Décines-Charpieu Cedex
Tél. 04 72 93 30 30
Fax 04 72 93 30 31