Division Avenue de Goldie Goldbloom

GODLBLOOMDivision Avenue, c’est une rue new-yorkaise où vit une importante communauté juive hassidique. Parmi elle, Surie, son mari Yidel et toute leur nombreuse descendance. Surie a 57 ans, cela a son importance dans l’histoire.
Lorsque le roman débute, elle marie l’une de ses filles. Ce mariage lui donne la nausée car livrer son enfant à un type sans importance est à ses yeux le summum du déclassement social.
Le regard des autres, le qu’en dira-t-on : voici ce que Surie craint le plus. Déjà honteuse d’avoir accouché par trois fois dans sa quarantaine – un âge canonique dans cette communauté – la fracassante nouvelle, qui tombe le jour du mariage, l’accable : Surie est enceinte de jumeaux.

Cette fois, c’en est fini du prestige familial, plus aucune famille ne voudra s’apparier à la sienne en mariant ses derniers enfants. Sa fille aînée, très religieuse, la méprisera. Ses petites-filles adorées seront dégoûtées. Son voisinage sera choqué d’apprendre que Surie est une femme lubrique qui aime encore son mari.
Seule avec son secret, sa vie est alors dominée par la solitude, l’anxiété et le déshonneur, tandis que les semaines passent…

La romancière australienne Goldie Goldbloom dresse le portrait d’une femme tiraillée entre son devoir et ses aspirations, livrée au  jugement d’une communauté religieuse qui craint le changement par-dessus tout.

Empruntez Division Avenue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>