Lettre d’amour sans le dire d’Amanda Sthers

STHERSNi heureuse, ni aimée ou aimante, Alice voit sa vie se déliter sans bien comprendre ce qu’il se passe. Et ça n’est pas sa nouvelle installation à Paris – à la seule initiative de sa fille –  qui va arranger les choses.  Un jour d’ennui, elle entre dans un salon de thé, et au hasard d’un quiproquo, se voit offrir un massage shiatsu.

La lettre du titre, c’est celle qu’elle adresse à Akifumi, le masseur qui – sans le savoir – a provoqué le déclic la menant à se reconnecter au monde, aux autres, à elle-même. Akifumi avec qui elle n’a échangé aucun mot, mais communiqué beaucoup par la peau, celle de ses mains à lui sur son corps a elle. Quelque chose est passé entre eux, quelque chose d’assez profond pour la sortir de sa léthargie.

Avec subtilité et maîtrise, Amanda Sthers nous offre un petit miracle à lire, aussi distrayant qu’émouvant, aussi original qu’universel.

Empruntez Lettre d’amour sans le dire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>