A l’ombre du baobab de Alexandra Fuller

A l'ombre du baobabPar Michelle

Lorsque l’auteure britannique Alexandra Fuller débute cette saga familiale, Tim, son père, vient de mourir à Budapest, loin de sa ferme en Zambie. Ce voyage qui se devait être de simples vacances en Europe avec sa femme et sa fille se révélera donc le dernier. Ce sera L’occasion pour elle de revenir sur l’existence mouvementée de ce père aventurier et amoureux de la vie et de livrer un récit joyeux plein de vitalité et de rebondissements.

Parce que c’est bien certainement l’esprit d’aventure qui amène ce jeune anglais de bonne famille à quitter l’Angleterre au début des années 60 pour aller tenter sa chance dans « les colonies ». Finalement, de petits boulots en petits boulots, il aura rencontré l’amour et se sera enfin fixé en Rhodésie du sud (actuelle Zambie) avec sa famille.

A partir de ses souvenirs d’enfance, Alexandra Fuller nous raconte les péripéties de ce couple peu conventionnel que formaient son père et sa mère. Cet amour fou qui les unissait, mais aussi, les éloignements, -quand Tim est mobilisé lors de la guerre du Bush- les faillites dans les projets, la perte de plusieurs enfants qui chaque fois laissait la mère exsangue… Malgré tout, elle raconte surtout la joie, les engouements, la connivence, sans occulter une réalité historique des plus sombre, comme l’Apartheid ou la survie difficile en temps de guerre.

Beaucoup de pudeur dans ce récit familial tout en sensibilité qui se lit comme un véritable roman d’aventure, autour de l’hommage rendu au père.

Bientôt disponible à la Médiathèque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>