Vous n’êtes pas venus au monde pour rester seuls de Eivind Hofstad Evjemo

vous n'etes pas venus au monde pour rester seulsLa littérature contemporaine s’empare des grands problèmes de société. Sous l’angle fictionnel, le grand fracas de notre époque s’éclaire d’un jour original et nous amène sans doute à mieux réfléchir à ces problèmes que lorsqu’on en prend connaissance dans les JT.
Une famille heureuse sombre dans la douleur
La voiture des voisin s’avance dans l’allée. Les parents à l’avant, les fils à l’arrière. Et une place vide. La fille est l’une des victimes de la tuerie d’Utoya. Rappelez-vous ce jour funeste du 22 juillet 2011, où un terroriste d’extrême droite abattait 69 jeunes militants socialistes réunis en université d’été sur cette île norvégienne.

Sella, la voisine éprouve une compassion immense pour cette famille si proche d’elle mais qu’elle ne connaît pas et se demande s’il serait approprié de leur confectionner quelques gâteaux …Sella et Arild ont aussi perdu leur enfant, quelques années plus tôt, dans un tout autre contexte. Et l’accablement des voisins fait écho à leur propre chagrin.

Après « tout ça », comment donner du sens à nos relations aux autres ? c’est tout l’objet de ce roman délicat. Captivant du début à la fin grâce aux flashbacks qui rythment la lecture, c’est également un portrait de femme, tout en finesse, avec ce personnage de Sella, dont les blessures, hésitations et maladresses traduisent son humanité et sa douloureuse façon d’être au monde.

Empruntez Vous n’est pas venus au monde pour rester seuls

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>