Le disparu de Jean-Pierre Le Dantec

contributor_11100_195x320Loic Quemener est un professeur de français qui est apprécié par ses élèves. Nous sommes en 1959, en Bretagne. François et Pierre Alain sont amis, quoique partageant des idées bien différentes, et c’est par eux que nous entrons dans cette classe de troisième, ainsi que dans l’ambiance de cette France du siècle passé. Avec ses codes, son langage, son odeur.

A l’initiative de leur professeur, la classe prépare un spectacle autour d’une pièce de Molière. C’est un défi, parce que les habitudes du lycée ne vont pas dans ce sens. C’est pourtant une réussite, qui resserre encore les liens. Mais la nouvelle tombe, au grand désarroi des élèves. Loic Quemener doit rejoindre l’armée française en Algérie.

Il n’en reviendra pas. Il sera tué « en opération », selon les termes de la lettre adressée par l’armée à sa mère. François aujourd’hui raconte ce professeur respecté, l’enquête qu’il mène sur sa mort inexpliquée avec l’aide de son ami Pierre Alain qu’il rencontre inopinément dans cette gare, et qui est un général en retraite. Il raconte aussi cette France de ses quinze ans où affleure ici et là une touchante nostalgie.

Empruntez Le disparu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>