Jusqu'à la bête de Timothée Demeillers

Jusqu’à la bête de Timothée Demeillers

Jusqu'à la bête de Timothée DemeillersVous ne regarderez plus une barquette de viande de supermarché de la même façon …

Erwan est prisonnier d’une existence fade dont il ne peut s’arracher (si tant est qu’il a pu ou voulu le faire un jour). Il travaille dans un abattoir où la course au profit fait sans cesse augmenter la cadence. Pour tenir, il repense à son enfance, à sa jeunesse, à une parenthèse enchantée nommée Laeticia. Et ravive par-là même ses angoisses : l’impression de n’être personne, de ne servir à rien, de tout rater. Une chose est sûre, ça ne peut plus durer, quelque chose doit advenir et faire voler en éclats l’implacable répétition des jours. Erwan doit agir.

Disons le tout net : cette lecture ne vous fera pas atteindre des sommets de félicité, mais plutôt plonger dans un tourbillon dépressionnaire d’où vous ressortirez un peu essoré.
Alors pourquoi ce coup de coeur ? Bah, parce que la littérature, c’est pas QUE pour passer le temps/un bon moment/ se divertir/ oublier nos soucis. Elle sert aussi à faire comprendre le monde (en l’occurrence ici : la triste réalité sociale de la France d’en-bas). Et à nous faire réfléchir sur toutes les petites choses qu’on peut changer pour dévier, même d’un millionième de millimètre, la trajectoire rectiligne entre ce monde et un grand mur bien épais.

Vous voilà prévenu(e) !

Empruntez Jusqu’à la bête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>