Mets le feu et tire-toi de James McBride

Non, « Mets le feu et tire-toi » n’est pas un slogan insurrectionnel ! C’est la marque de fabrique du Pape de la SOUL et du FUNK : on donne tout sur scène et on rentre direct à la maison ; il ne fallait pas compter sur JAMES BROWN (3/05/33-25/12/03) pour faire du « public relation » après le concert !

Quelle bonne idée d’avoir confié  à James McBride une bio sur JAMES BROWN. Lui-même jazzman afro-américain, il nous déroule le fil d’une vie (et quelle vie !) d’un génie de la musique avec une connaissance aiguisée de la musique et de l’histoire des afro-américains. Il a refait tout le voyage, de la ville de naissance du musicien dans le sud rural et ségrégationniste, à New-York en passant par de nombreuses visites rendues aux personnes qui l’ont connu auprès desquelles il a recueilli d’émouvants témoignages.

Tout a été dit sur cet homme contrasté : despotique avec ses musiciens, violent avec les femmes, fidèle et généreux avec ses amis intimes, engagé et impliqué pour sa communauté, soucieux de l’importance de l’éducation des plus jeunes.

Mais tout est vrai ! Au fil des rencontres que James McBride nous relate, un portrait d’homme avec toutes ses contradictions et blessures d’enfance, dont il a tiré le meilleur dans sa vie d’artiste, nous est brossé. En fil conducteur du récit, on découvre l’incroyable imbroglio lié à sa succession. L’artiste souhaitait que sa fortune serve à l’éducation des enfants pauvres de sa ville d’origine. Des années plus tard, tout a été dilapidé à la suite de nombreux procès et de querelles familiales.

Que reste-il de JAMES BROWN ? Une œuvre foisonnante et d’une qualité inégalée. Un son inimitable et une inventivité enthousiasmante. On l’écoute encore et toujours !

Empruntez Mets le feu et tire-toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>