Direction Fiction, le rendez-vous des lecteurs 2016#2

Voici la liste des livres présentés lors du dernier rendez-vous des lecteurs, le samedi 11 juin à la médiathèque. Une fois de plus, que de belles histoires à lire, dont  flopée de très bons premiers romans !

A commencer par le best-seller surprise En attendant Bojangles de Olivier Bourdeault ou l’histoire d’une famille peu banale dont les excentricités ne passent pas inaperçues. Un roman charmant qui swingue entre bonheurs et drames.

Catherine Poulain est un petit bout de femme qui a consacré 10 ans de sa vie à être … pêcheur en Alaska ! Dans Le grand marin, elle nous fait ressentir la beauté et l’effroi qu’il y a à être à la merci des coups durs et des coups de chance,  en milieu Ô combien hostile et à des milliers de kilomètres de toute côte. Le tout, les mains dans les entrailles gluantes des poissons . Un grand roman d’apprentissage et d’aventures, et aussi un petit peu d’amour.

A travers une lettre qui circule  clandestinement de mains en mains jusqu’à son destinataire, Abbas Khider nous fait découvrir la réalité tragique du Moyen-Orient, « cette partie sombre de l’œuf qu’est la Terre ». Lire la chronique de Lettre à la république des aubergines.

Un évènement presque anodin va subitement plonger une femme 20 ans en arrière et faire resurgir de son inconscient un épisode traumatisant. L’irlandaise Michèle Forbes nous livre Phalène fantôme,  un roman, assez classique dans sa forme, mais d’une rare intensité sur le thème « mari-femme-amant ».

D’abord auto-édité, le roman de Kathryn Hughes a vite été repéré par l’édition traditionnelle et a connu un grand succès Outre-Manche. Il s’agit de deux destins de femmes accablées par le malheur, à plusieurs décennies de distance, et reliés par une lettre. Si vous aimez les histoires bouleversantes, avec des vagues d’émotion à chaque page, lisez Il était une lettre.

Le 4ème roman de David Trueba est éminemment politique, sous couvert d’une rencontre amoureuse improbable. Lire la chronique consacrée à Blitz.

 Annie Ernaux se remet dans la peau et l’esprit de la jeune fille qu’elle était pendant l’été 58 quand elle a eu sa première relation sexuelle et l’a pour un temps confondue avec le grand amour. Cet évènement, elle l’analyse en regardant ce que cela a signifié à l’époque et ce que cela a déterminé de sa vie ensuite. Mémoire de fille est sans doute son dernier livre, a-t-elle dit.

Le dernier roman de Pierre Lemaître traite du thème de la culpabilité. Dans un accès de rage, un enfant en tue un autre. Grossièrement camouflé sous des branchages, le corps ne sera pas retrouvé. En cause, la tempête de 99 qui dévaste la forêt. Dans Trois jours et une vie, un suspens terrible nous fait tourner les pages, jusqu’au dénouement final, beau et inattendu.

Prochaine date : samedi 8 octobre à 14h. Je vous présenterai le meilleur de la rentrée littéraire. En attendant, abonnez-vous au blog pour recevoir régulièrement les coups de coeur des bibliothécaires de Décines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>