Magnus de Sylvie Germain

Magnus de Sylvie GermainVoici la critique écrite par les élèves de 1ère L du lycée Charlie Chaplin à Décines :

L’Allemagne, la guerre, l’errance, un enfant, des secrets de famille : Magnus nous raconte la quête d’identité du héros éponyme, perdu dans le monde hostile de sa mémoire et qui a pour seul indice de son passé un ours en peluche, dont il a pris le nom. Au cours de son périple, il croisera le chemin de plusieurs personnes qui l’aideront à se retrouver.

La structure de ce roman est particulière : les chapitres narratifs alternent avec des notules, donnant des éléments factuels et des séquences citant d’autres auteurs. Cela ouvre le récit, mais peut aussi nous faire perdre le fil. Malgré la présence de personnages incarnant la sagesse et l’espoir, Magnus offre une vision douloureuse de la vie, la mort est très présente autour du héros et son passé reste flou. Après un fragment plein d’action, tout s’achève trop simplement mais cette fin déceptive peut être lue comme un retour à la sérénité.

Le roman pose de nombreuses questions : comment grandir dans l’illusion et le mensonge ? Comment devenir adulte sans être torturé par l’ignorance de ses origines ? Sans jamais tomber dans le pathétique, l’auteure arrive parfaitement à transmettre des émotions à travers son récit.

« II y a tant de force et de douceur mêlées dans les mots », il y en a tant mêlées dans l’écriture de Sylvie Germain.

Sylvie Germain rencontrera ses lecteurs à la médiathèque le 30 mai à 15h. Elle est aussi l’invitée des Assistes Internationales du Roman, conçues et organisées par la Villa Gillet et Le Monde, qui se tiendront du 27 mai au 2 juin 2013 à Lyon.

-> Vérifier la disponibilité de ce document à la médiathèque <-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>