Le fourgon de fous de Carlos Liscano


Comment survit-on à 13 années d’incarcération ?
Carlos Liscano a 22 ans quand la junte militaire au pouvoir en Uruguay le condamne pour raisons politiques. Son salut lui viendra de l’écriture.

Le Fourgon des fous
-publié en 2006 – revient sur cette expérience. Il y évoque également son enfance, ses parents… Le plus notable c’est que ce texte, pour sombre qu’il soit, met à distance l’innommable et est porteur d’espoir.
Plus récemment – 2010 – il a publié L’écrivain et l’autre, un essai sur sa condition d’écrivain. L’on peut y lire des pages d’une lucidité étonnante sur les blocages de l’écriture.
Chez Liscano, on aime par dessus tout sa sincérité.

Il revendique comme influence l’oeuvre de Kafka et de Céline.

Il participera à la table ronde « L’expérience de l’isolement et de l’enfermement » en compagnie de l’écrivain américain Percival Everett et des spationautes français Claudie et Jean-Pierre Haigneré, le dimanche 29 mai à 16h30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>