Archives du mot-clé Saroyan

Papa, tu es fou de William Saroyan

Papa, tu es fou « J’ai décidé d’écrire ce livre parce qu’en 1953, quand tu avais dix ans, tu me l’as demandé et parce qu’en 1918, quand j’avais moi-même dix ans, je n’avais pas assez de métier pour dire ce que je voulais dire. »

Californie, dans les années 50. Le récit commence alors que Aram Saroyan, 10 ans, manifeste le désir d’aller vivre chez  son père qui habite sur la plage à une vingtaine de kilomètres de la maison familiale où vit la mère et la petite soeur. Contre toute attente, la mère accepte.

William Saroyan a alors 45 ans, il peine à gagner sa vie en tant qu’écrivain et vit chichement. Sans cacher la réalité à son fils, le père s’arrange pour que le quotidien soit toujours une fête.

« Qu’est-ce que c’est ?
– Des oeufs Malibu.
– Et qu’est-ce que c’est, des oeufs Malibu ?
– Des oeufs cuits par moi à Malibu. »

Lorsque Aram se plaint de l’école, le père arrive à lui faire admettre tous les bons côtés de celle-ci. Lorsqu’il doute qu’il arrive un jour à devenir astronaute, le père répond que c’est peu probable, mais possible. Les balades sur la plage sont l’occasion d’une leçon de choses sur l’infiniment petit et l’infiniment grand. Tous leurs dialogues sont pétris de bienveillance, d’honnêteté et tout est prétexte à acquérir une meilleure connaissance de la vie.

Avec humour et complicité, le père transmet milles choses invisibles à son fils : le bonheur d’être au monde, la compréhension de soi-même et des autres, l’humilité et la possibilité de voir toujours plus grand.

-> Vérifier la disponibilité de ce document à la médiathèque <-