Archives du mot-clé Prilepine

Des chaussures pleines de vodka chaude


UNE CHRONIQUE DES ANNEES POUTINE …

Dans ces onze nouvelles, Zakhar Prilepine, jeune auteur russe de 36 ans, promène son lecteur à travers la Russie d’aujourd’hui.
Gilka, (le narrateur que l’on retrouve dans chaque nouvelle) flanqué de son plus jeune frère qui présente un talent certain pour foncer tête baissée dans les embrouilles, et Roubtchik, le copain de beuverie que l’on voit rarement dessaoûler, composent à eux trois la fine équipe qui déambule au volant d’une vieille bagnole déglinguée à travers la campagne boueuse jusqu’aux confins de la Sibérie.
C’est souvent drôle, attendrissant, parfois triste. Prilepine nous montre une jeunesse lucide qui n’a guère d’espoir en son avenir, mais qui fait preuve d’une telle candeur, et témoigne d’un tel esprit de franche camaraderie, qu’elle émeut.
Alors, entre un repas autour d’une viande de chien, une virée dans un appart où l’on commande une prostituée un peu comme on se ferait livrer une pizza, le concert improbable d’une ancienne star de rock, ou encore des scènes désarmantes d’actions militaires en Tchétchénie, c’est bien de la jeunesse russe dont il est question ici, sur fond de post soviétisme et entre deux rasades de vodka.
Voir aussi, du même auteur :                                    A rapprocher de :
-Le péché (2009)                                                    – Taksim, d’Andrzej Stasiuk
-San’Kia (2006)                                                      – Lizka et ses hommes, d’Alexandre Ikonnikov