Archives du mot-clé Pirzâd

Le goût âpre des kakis, des nouvelles iraniennes de Zoyâ Pirzâd


A travers cinq nouvelles, Zoyâ Pirzad dresse le portrait de femmes d’aujourd’hui, qui ne trouvent pas leur place dans leur couple, et cherchent à exister au-delà des attentes de leur famille, de leur époux ou de leur éducation.

Il ne s’agit pas d’un pamphlet contre la tradition écrasante, ni d’un réquisitoire contre les hommes. Pas du tout. Le recueil se concentre plutôt sur les rapports de couple au quotidien, les non dits, les désillusions de l’amour, les aspirations incompatibles et les séparations nécessaires… on est dans le domaine de l’intime et de l’universel.

Dans un style sobre, épuré, parfois très fragmenté, ces femmes se croisent et nous livrent leurs impressions sur la vie : celle dont elles rêvaient jeunes et pour laquelle elles se sont préparées et celle qu’elles vivent aujourd’hui avec laquelle il faut composer.

Dans L’Appartement par exemple, deux femmes se croisent. Leurs parcours sont très différents mais elles partagent la même aspiration à vivre et à être aimées pour ce qu’elles sont. Mahnaz, indépendante et active, quitte un mari maniaque qui la voudrait femme au foyer. Elle visite l’appartement de Simine qui, à l’inverse, est une fée du logis délaissée par un époux qui lui reproche son manque de modernité. On aurait envie de redistribuer les cartes, mais est-ce aussi simple ?

On sort de cette lecture apparemment légère avec l’impression que ces femmes vont nous accompagner un bon moment. Que l’on va continuer de penser à elles comme à des amies proches avec qui on viendrait d’avoir une longue discussion.

Zoyâ Pirzâd sera présente à Lyon en mai prochain pour la 6e édition des Assises Internationales du Roman organisée par la Villa Gillet et le Monde.