Archives du mot-clé Lobo Antunes

Au bord des fleuves qui vont de Antonio Lobo Antunes

Au bord des fleuves qui vontDécouvrir un nouveau roman d’Antonio Lobo Antunes, c’est un peu comme pénétrer un territoire inconnu, écouter une musique nouvelle ou plonger dans un torrent furieux qui risque fort de nous engloutir…
Un patient est seul sur son lit d’hôpital. On va l’opérer d’un cancer. Du fait des traitements ou de l’affaiblissement, il semble un peu déphasé par rapport à la réalité et mélange parfois les choses… Paradoxalement, il témoigne d’une clairvoyance et d’une hyper-lucidité qui émeuvent. Contraint à l’immobilisme, assailli par le doute, l’appréhension et par l’angoisse de la finitude, il livre ses impressions. Tout est un peu mêlé : son ressenti de vieil homme sur son lit d’hôpital, sa vie d’homme, de père, d’époux et l’enfance : ses souvenirs de petit garçon entouré de sa famille dans la campagne portugaise du début du 20ème siècle. Le récit est scandé de petites phrases qui reviennent comme un leitmotiv… Le lecteur se retrouve le témoin d’un rêve éveillé où les images et les sensations se percutent, se diffusent, rebondissent et reviennent pour finalement composer le portrait d’un homme au sens large, dans toute son humanité.
D’emblée, ce qui touche dans tout l’œuvre d’Antonio Lobo Antunes, c’est la profondeur et la puissance émotionnelle qui se dégagent de son écriture. Dans sa langue si particulière, qui surprend au prime abord, il nous entraîne dans le tumulte de ses pensées à la manière d’un musicien de Freejazz. Sans ménagement certes, car on peut être décontenancé par l’originalité du style mais la poésie qui émane de ses mélodies flamboyantes vaut le détour. Et lorsque l’on referme le livre, on sait qu’on ne lira plus jamais rien de semblable…

-> Vérifier la disponibilité de ce document à la médiathèque <-