Archives du mot-clé Lambert

Swing à Berlin de Christophe Lambert

Sous le régime nazi, le jazz a été considéré comme une « musique de dégénéré ». Mais alors que la guerre s’enlise dans les années 40, le ministère de la propagande décide d’encourager « la musique accentuée rythmiquement », pour redonner le moral au peuple. Quelle différence entre les deux ? Aucune, si ce n’est beaucoup d’hypocrisie ! Et aussi : pas de noirs dans les formations, uniquement de bons aryens dociles.

Swing à Berlin est un vrai plaisir de lecture : en plus de mettre la lumière sur un pan méconnu de l’histoire de la propagande nazie, Christophe Lambert (qui n’a rien à voir avec l’acteur) a fait une fois de plus son travail de romancier avec brio. Il nous emmène avec beaucoup de facilité dans l’histoire complexe de ses personnages, partagés entre la liberté musicale et le contrôle permanent du régime.

Le grand jazzman Dussander est recruté par Goebbels en personne pour constituer un groupe de jeunes musiciens destinés à faire danser l’Allemagne entière. Mais c’est sans compter l’esprit de résistance du vieil homme et la cohésion qui se consolide petit à petit au sein du groupe. Se construisant sur un intérêt historique et musical, la narration se fait de plus en plus haletante à mesure que le groupe se soude, que le succès arrive, et que le besoin de résister se réveille.

Basé sur des faits historiques, c’est un vrai « roman » que compose l’auteur : les personnages sont forts et on est emporté par un suspens grandissant. De plus, Christophe Lambert précise en fin de livre quel a été son positionnement d’écrivain en distinguant, dans une parfaite transparence, le vrai du faux. Ce qui permet aux adultes, comme aux adolescents (qui sont les premiers destinataires de ce livre), d’apprécier toute sa qualité!