Archives du mot-clé Di Rollo

Drift de Thierry Di Rollo

driftJe l’avoue je ne lis pas beaucoup de romans de Science Fiction. Mais l’amateur occasionnel que je suis a été très agréablement surpris par ce roman du français Thierry Di Rollo.

Les fans du genre ne seront pas trop déroutés puisque Di Rollo aborde des thèmes chers à ce type de littérature mais avec beaucoup de brio. Le roman se divise en deux grandes parties. Une première où le personnage principal du texte évolue dans un monde post-apocalyptique très sombre et une deuxième qui prend la tournure d’un space opéra.

L’histoire est assez classique et je vous entends déjà me dire : « c’est du déjà vu ». Mais les talents d’écriture et d’imagination de Di Rollo et les thématiques abordées créent l’adhésion immédiate du lecteur à cet univers. Enfin, cela a fonctionné pour moi.

L’histoire donc, c’est celle de Darker, un habitant de MorneVille. Il parcourt sur le dos de son ambiote (une mante géante génétiquement modifiée) une Terre devenue exsangue.

Les habitants de la planète suffocante se divisent maintenant en deux classes sociales : les Justes (l’élite minoritaire) et les autres (majoritaires et pauvres).

Les Justes vivent sur le dernier coin de Terre encore vivace. Ils bénéficient des dernières technologies leur permettant de vivre agréablement presque éternellement et en bonne santé enfermés dans leur gated community. Ils préparent « l’Arrachement » ou leur évacuation de la Terre à bord d’un immense vaisseau spatial nommé le Drift abandonnant la planète bleue, devenue bien sombre, et le reste de ses habitants à une mort certaine et à petit feu.

Les pauvres, eux, vivent dans la crasse et la misère de bidonvilles sur les parties d’une Terre vidée de ses ressources. Ils ne sortent plus que la nuit et s’entretuent pour quelques bouffées de K-Beckin, une drogue puissante, dont le marché est régulé par les Justes afin de conserver l’ordre social établi.

Darker, le héros, parcourt le monde des pauvres tel un cowboy du XXIIe siècle, sur son insecte géant, pistolet laser à la ceinture. Il va finalement (on s’en doute) faire partie du voyage des Justes à bord du Drift à la recherche d’un nouveau monde.galaxie-andromede

C’est ainsi que va débuter la deuxième partie du roman, où Thierry Di Rollo nous conte le voyage vers un ailleurs vivable sous forme de space-opéra.

La force de l’auteur est donc de proposer un univers riche avec presque deux romans dans un seul. Il aborde de nombreuses thématiques passionnantes avec talent : l’écologie, l’immortalité, les inégalités sociales, l’amour, la bêtise humaine…

Pour conclure, nous avons ici un roman de science-fiction dense, porté par une écriture très plaisante et sans concession, qui plaira sans doute aux amateurs du genre mais également aux lecteurs occasionnels de SF comme moi.

Alors on se laisse tenter par un voyage dans les étoiles ?

-> Vérifier la disponibilité de ce document à la médiathèque <-