Archives du mot-clé Colquhoun

Le chapeau de M Briggs de Kate Colquhoun

Londres 1864. Mr Briggs, employé de banque à la City, prend le train du soir après sa journée de travail. Quelques minutes après, on retrouve son compartiment imprégné de sang. Puis c’est son corps qui est découvert sur les rails, le crâne défoncé.

Ce roman, habilement sous-titré « récit sensationnel du premier meurtre commis à bord d’un train anglais », démarre sur les chapeau de roue et nous happe dès les premières pages.

Kate Colquhoun nous fait saisir le sentiment d’insécurité des londoniens, insécurité liée aux progrès des transports, aux échanges internationaux, à l’arrivée d’étrangers, bref, aux prémices de la mondialisation.

L’auteur s’est basée sur les rapports de police mais aussi sur les nombreux articles de presse car c’est un fait divers ayant réellement eu lieu et dont lequel la presse sensasionnaliste s’est délectée à outrance. Attisant toujours le voyeurisme des lecteurs. Et comme les anglais du siècle dernier, le lecteur est captivé et tenu en haleine, jusqu’au grand procès du coupable.

Les questions que le roman soulève font écho à notre époque : la présomption d’innoncence, la recherche du coupable à tout prix, au mépris parfois de la recherche de la vérité, la manipulation des jurés, la peine de mort.

Relatant parfaitement le fil des évènements, à la manière d’un documentaire, c’est toute la société anglaise victorienne qui revit sous la plume de l’auteur. Et c’est passionnant.
Retrouvez Kate Colquhoun aux prochaines Assises Internationales du Roman, conçues et organisées par Le Monde et la Villa Gillet