Archives du mot-clé Bergounioux

Le chevron de Pierre Bergounioux

Le chevronNi roman, ni récit, ni essai, ce texte d’à peine une soixantaine de pages est dédié à un endroit que l’auteur connaît bien pour y être né : la Haute Corrèze. Là où la croûte terrestre est plissée d’innombrables chevrons. L’homme qui les franchit tour à tour sans jamais apercevoir une ligne d’horizon finit immanquablement par ressentir déception, frustration, contrariété. A peine l’obstacle est-il vaincu que le même se dresse à nouveau. Ce paysage-là vous forge un caractère, il agit sur l’âme de l’enfant du pays. Celui qui est né dans une combe humide, à l’ombre d’un chevron – la combe, c’est le vide, le néant, le négatif du chevron – est obligé de compenser par un grand sens de l’imaginaire. Il doit puiser matière à rêver dans son environnement monotone et emprisonnant.

Pierre Bergounioux raconte aussi admirablement la désertification de cette campagne-là. La fin d’un monde où les sabots des chevaux foulaient les chemins pas encore bitumés, où on entendait de loin en loin le fer martelé. Le silence est maintenant uniquement troublé par le bruit des machines. Et encore ! bien souvent, elles aussi capitulent face à la géographie difficile des lieux. Il n’y a quasiment plus d’activité humaine. Mais la tectonique originelle demeure. La vie est si brève comparée aux grands mouvements géologiques.

Reste la mémoire d’un enfant du pays, qui se trouve être aussi l’un de nos plus grands écrivains français.

-> Vérifier la disponibilité de ce document à la médiathèque <-