Archives du mot-clé Ben Jelloun

Les auteurs qu’on aime et qui nous accompagnent…

FesJ’ai découvert Tahar Ben Jelloun vers l’âge de 18 ans et c’est l’auteur dont j’ai le plus de livres dans ma bibliothèque. J’aimais ses récits où s’entremêlent le destin de personnes aux prises avec des sentiments humains très forts, et l’univers des contes imprégnés de magie et de poésie. Très intéressée par les questions d’injustice et de marginalisation sociale, j’ai lu aussi « La plus haute des solitudes », essai issu d’une thèse de doctorat en psychiatrie sociale sur les conditions de vie des travailleurs immigrés. J’aimais particulièrement cet auteur en tant que romancier et aussi pour ses engagements et prises de position sur les questions sociales et politiques.

Le temps a passé et je ne l’ai plus lu, d’autres écrivains ayant inspiré mes lectures.

Puis je suis allée en 2009 au festival de musiques sacrées du monde à Fès, et en me promenant dans la Médina parmi les fassis, je me suis sentie bien, un peu « chez moi », et j’ai pensé avec tendresse à Tahar Ben Jelloun qui est né à Fès en 1944. J’ai aimé cet instant de complicité imaginaire et à la fois bien réel.

Il faut lire les romans de Tahar Ben Jelloun : La nuit sacrée prix Tahar Ben JellounGoncourt, L’enfant de sable, Moha le fou, Moha le sage, La prière de l’absent, Les yeux baissés, mais aussi ses chroniques et articles notamment sur les évènements de Tunisie, d’Egypte et de Lybie. Il reste le citoyen engagé contre toute forme de barbarie et d’injustice pour qui écrire est une nécessité vitale et un acte militant. Tahar Ben Jelloun est très présent dans les salons du livre et intervient dans les écoles et universités au Maroc, en France et en Europe.