Archives du mot-clé Bello

L’homme qui s’envola d’Antoine Bello

Walter, 40 ans, P.D.G à haut potentiel, a tout pour plaire ! La société de sa femme (5 000 employés) excelle sur le marché de la livraison express du Nouveau-Mexique (sud-ouest des Etats-Unis). Il aime sa femme, la belle Sarah et ses 3 magnifiques enfants. Il mène une vie parfaite, une vie rêvée pour beaucoup.L'homme qui s'envola

Mais les moments d’évasion lors de ses fréquents déplacements à bord de son jet ne lui suffisent plus. En un mot, Walter n’aime pas sa vie. Il se sent dépossédé de son existence.

Aussi il met en scène sa fausse mort lors du crash de son avion contre un massif rocheux, pour mener enfin sa quête du temps. Malheureusement rien ne se passe comme prévu. Surtout quand l’assurance de l’avion fait appel à Nick Shepherd, redoutable détective ultra-spécialisé dans la recherche des personnes disparues. Avec l’aide précieuse de Sarah, Nick dévoile la vraie personnalité de Walter.

Commence alors un road-movie époustouflant. Est-ce que Walter arrivera à poursuivre sa quête ?

Dès le début du livre, le lecteur est emporté dans le tourbillon de cette aventure menée par une main de maître. L’écrivain Antoine Bello, franco-américain et entrepreneur, nous décrit à merveille la société américaine, les vastes étendues. Il nous interpelle sur l’amour de nos proches et nous questionne sur la pression de la société pour les hommes à haut potentiel comme Walter.

Empruntez L’homme qui s’envola

Ada d’Antoine Bello

bello-gallimardAntoine Bello nous livre ici un roman très singulier. La trame de base pourrait emprunter celle d’un polar tout à fait classique… Ada a disparu ! La société Turing dont elle est l’employée a signalé sa disparition. Le policier Frank Logan est chargé de l’enquête. Tout à fait classique donc !

Sauf que…  Ada n’est pas une personne : c’est un programme informatique créé pour écrire des romans à l’eau de rose. Frank Logan doit partir à la recherche d’une intelligence artificielle qui va lui donner du fil à retordre. C’est elle, en effet,  qui le contacte pour révéler qu’elle a choisit de disparaître. S’en suit un échange proprement surréaliste entre Frank et Ada sur ce qui fait un bon roman (ou pas…).

Brouillages de pistes, réflexions troublantes et agitations de neurones sont au rendez-vous.

Comme d’habitude Antoine Bello roule dans la farine son héros et son lecteur (consentant). Il faut en effet saluer la roublardise de l’écrivain à s’emparer de sujets actuels et plutôt complexes pour en faire des romans accessibles et passionnants. On n’a pas oublié son approche audacieuse des assurances vies dans Roman américain.

Avec Ada  Antoine Bello a composé un texte remarquable sur la littérature et aussi sur la langue, le tout assorti comme toujours d’une critique sociale acerbe.

(-> Vérifier la disponibilité de ce document à la médiathèque <-)