Archives du mot-clé Ames

Tu n’as jamais été vraiment là de Jonathan Ames

Jonathan Ames

L’auteur New-Yorkais  Jonathan Ames est aussi journaliste et acteur. Pour compléter l’affiche et sa fiche,  ajoutons qu’il est le créateur sur la chaîne « HBO » de la série « Bored to Death ». Beaucoup pour un seul homme ? Non !

Il nous livre ici un polar aussi noir qu’œdipien, sans un gramme de graisse, sans un zeste d’ennui. De l’action pur jus, de la sueur froide garantie.

Du polar à la Chandler, pas si vite, pas si simple ! Son privé, ex marine et ancien du FBI est habitué à naviguer dans les affaires glauques et pestilentielles.  Il n’en demeure pas moins un torturé existentiel.

Joe et son suicide programmé.  Un « Tic tac » qui rythme sa vie. Il le sait, il doit fermer le cercle que son père a ouvert pendant l’enfance. Aller au bout de la violence subie. Il doit attendre, attendra le décès de sa mère.

La vie de Joe, un bocal de noirceur. Il coupe court à toutes relations amicales ou amoureuses. Pas humain Joe ? Pas si sûr.

Ce refus n’est que la certitude de mettre les autres en danger. L’approcher c’est raccourcir sa durée de vie. Une évidence, un destin et nous le vérifierons en quelques pages.

Bref et court récit dans lequel pourtant tout est là, l’intrigue, le revirement, la compromission… Le pire du pire.

Mais aussi la part humaine d’un homme. Alors nous disons, Ouf !

Joe se voit confier des missions que ne peut accomplir la police. Des trucs pas bien propres, pas très reluisants. En dehors des clous.

Mc Cleary le donneur de missions, le contacte, cette fois il doit exfiltrer d’un circuit de prostitution, la fille adolescente d’un homme politique très en vue. Via internet et par écrans interposés elle s’est prise au piège d’un bellâtre… Le schéma est bâti, les cartes du jeu distribuées mais où se situe la réalité ?

L’histoire du père, des pères, à nouveau… Comme fil rouge… Comme fille rouge…Rouge et très noir.

Le commanditaire, un fils en politique, porte le passé du père, passé indélébile, prégnant, une délégation, un héritage et ce n’est pas pour le meilleur….

Les compromissions, le pouvoir, la mafia …

Tout du polar classique mais c’est sans compter l’auteur.

Jonathan Ames arrive tout en usant  des codes polar à nous laisser entendre la petite musique…

De l’inconvénient d’être né… Et c’est fort !

-> Vérifier la disponibilité de ce document à la médiathèque <-