une anthologie très précieuse

Chaque année, les auteurs des AIR sont invités à réfléchir autour d’un thème commun et à produire un texte, qu’ils lisent lors de la tenue des Assises, devant le public. La Villa Gillet a eu la bonne idée de réunir ces communications et de les publier aux éditions Bourgois. En les feuilletant, on peut s’arrêter sur le texte très intime de Nicolas Fargues parlant d’amour, ou celui de Marie N’Diaye, sur la violence, ou bien encore, se laisser embarquer par la drôle d’histoire drôle de Jorn Riel ; tandis qu’Aaron Appelfeld, s’interrogeant sur la mémoire, remonte jusqu’à son enfance pour nous, Boualem Sansal explique comment il tente de concilier le fond et la forme de ses romans; Colum McCann et Will Self dissertent sur Zola et Céline; Erri de Luca parle du rôle central de la Bible dans son oeuvre; quant à Yan Lianke, on peut l’entendre parler librement de censure et répression en Chine …Cette anthologie est précieuse : elle nous fait appréhender une oeuvre sous l’éclairage direct de celui qui l’a créée et nous pouvons alors la comprendre différemment. C’est aussi un temps de découvertes de voix et d’univers singuliers dans le paysage de la littérature contemporaine.
Disponibles à la Médiathèque, les 4 volumes rassemblant les éditions 2007, 2008, 2009 et 2010 vous donneront un aperçu de ce qui nous attend en 2011.

En un monde parfait de Laura Kasischke

En un monde parfait et son meilleur roman.
Il commence comme une bluette et se termine comme un thriller SF : une belle hôtesse de l’air trentenaire (Jiselle) se marie avec un beau pilote d’avion (Mark), veuf et père de trois enfants. Bien vite, une montagne de problèmes s’abat sur la pauvre Jiselle : son mari s’absente de plus en plus souvent, sa belle-fille la déteste, une pandémie grippale sème la mort dans le pays, … cette femme fragile et démunie face à la vie ne va pas résister longtemps, se dit-on.
Laura Kasischke n’a pas son pareil pour dépeindre des vies violemment bouleversées. Ici, elle fait croire au lecteur que la menace vient du noyau familial, afin de le surprendre lorsque l’histoire prend un tour nouveau et que son véritable propos se dévoile. C’est d’ailleurs l’une des grandes forces de l’auteur : sa capacité à nous perdre pour mieux nous serrer brusquement à la gorge, et on se demande pourquoi on n’a pas su déceler les indices de la catastrophe imminente.

Laura Kasischke est romancière, poétesse, et enseignante à l’Université du Michigan.
Tous ses romans sont disponibles à la Médiathèque
crédit photo : Babelio

Un nouveau rendez-vous

Soif de lectures ? Direction Fiction, votre nouveau rendez-vous.
Cette année, la Médiathèque propose à ses lecteurs un temps de découvertes littéraires autour des prochaines Assises Internationales du Roman, organisées par la Villa Gillet et Le Monde.
Le rendez-vous inaugural se déroulera le 27 janvier à 19h à la Médiathèque. Céline Linguagrossa (Villa Gillet) nous mettra l’eau à la bouche en dévoilant le programme des Assises 2011 ; la Médiathèque présentera ce blog, comme nouvel outil de partage entre lecteurs, et vous donnera des idées de lectures.
Nous incitons tous les amoureux des romans à venir nous rejoindre et nous faire part de leurs impressions de lectures tout au long de l’hiver et du printemps.