Direction fiction, 2017/1

Le 25 mars dernier s’est tenu un rendez-vous des lecteurs lors duquel je vous ai présenté une sélection de nouveautés.

Petit résumé pour les absents :

Dans la forêt de la canadienne Jean Hegland est un roman éblouissant qui met en lumière la vulnérabilité de notre mode de vie et la fin d’un cycle de l’humanité, rien de mois. Un vrai choc.

Si vous ne connaissez pas Ernest J. Gaines, L’homme qui fouettait les enfants est une bonne entrée en matière dans son œuvre. Né dans les années 30 dans une plantation, il s’installe en Californie avec sa mère à l’adolescence et découvre la littérature mondiale qu’il dévore. N’y trouvant aucun écho avec sa propre vie de noir-américain, il décide d’écrire lui-même. Aujourd’hui, son œuvre est conséquente et ses livres sont étudiés à l’école.

La presse s’enthousiasme pour le dernier titre de Philippe Besson, et nous aussi. Arrête avec tes mensonges revient sur l’adolescence de l’auteur et son premier amour. Vérité ? Mensonge ? peu importe, ce roman sensible et cru est d’une infinie délicatesse.

Antoine Choplin a coutume de s’emparer d’un fait historique de notre histoire contemporaine et de le raconter par des témoins. Dans Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar, il aborde la Révolution de velours dans l’ancienne Tchécoslovaquie qui voit l’arrivée de Vaclav Havel au pouvoir. Un livre-hommage à l’engagement, et au pouvoir de la culture.

Cécile Coulon sait planter un décor, comme un écrin à la tragi-comédie humaine qui se met en place.  Trois saisons d’orage est une ample saga familiale portée par une écriture précise qui dépoussière le genre.

Quelle joie de lire à nouveau Sylvain Tesson et de le retrouver plus vif que jamais après son terrible accident. S’il nous a habitué aux récits des lointains, c’est en France que Sur les chemins noirs le ramène. Un cheminement à travers les paysages, du Mercantour au Cotentin, et un cheminement intérieur qu’il partage de façon salutaire avec le lecteur.

Prochaines dates du rendez-vous des lecteurs : samedi 29 avril à 14h pour un spécial Assises Internationales du Roman / Samedi 10 juin à 14h. Sur inscription, thé et café offerts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>