La petite communiste qui ne souriait jamais

Lola Lafon, auteur française confidentielle jusqu’à ce livre est médiatiquement plus connue comme auteur compositeur et interprète. Les éditions Actes Sud nous livrent ici son quatrième roman, les précédents avaient paru chez Flammarion.

Avec ce récit au titre déroutant elle arrive sur le devant de la scène littéraire, saluée de nombreuses critiques élogieuses. Pourquoi ? Très simple, c’est un bon livre !…
Vous voulez en savoir davantage ?
L’intérêt est dans ce qu’il dit et comment, l’histoire d’une vie sans tomber dans l’égotisme en s’ouvrant au lecteur et une écriture fluide sans glisser dans la facilité.

Biographie romancée de Nadia Comaneci, La « gamine Roumaine » élastique et impeccable et d’une époque, le bloc de l’est, la guerre froide, le monde divisé en deux.
Pour ceux qui ont raté l’épisode année 1976, ceux qui n’étaient pas nés… Les JO d’été à Montréal, elle est la première gymnaste à réussir un dix sur dix. Les compteurs s’affolent… Techniquement impossible d’afficher le score… Bing ! Ils se contentent de 1.00. Le monde entier reste scotché à sa tévé….

Une Histoire du monde et de la société, un regard sur les années 70.
Évocation de l’inertie, du passéisme du bloc de l’Est. Restitution du climat de suspicion… De barrières qui ne tiennent plus vraiment. De l’émerveillement devant la société de consommation… Même l’emballage d’un chewing gum peut subjuguer… Stop ! L’auteur ne cède pas à la caricature et c’est heureux. Elle nous fait deviner pourquoi des yeux d’enfants perçoivent le miraculeux où il s’agit de marketing.

Photo de la Roumanie, Ceausescu et Elena un monde que la rigidité va faire craquer. Le sport comme vitrine et comme arme. Hypocrisie ici comme ailleurs, sur les terrains de sport ce sont les nations qui s’affrontent. Les guerres se mènent par la défaite des corps. Même si le sport n’est pas une arme létale, sur les stades et dans les gymnases comme sur les champs de bataille, les nations sont victorieuses mais l’individu ne survit pas.

Une histoire personnelle.
Celle d’une petite fille qui ne l’est plus tant la volonté lui tient lieu de colonne vertébrale. Et il faut qu’il soit solide le squelette vu la discipline infligée. Infligée ? Non, choisie. Le lecteur est au cœur de ce qui anime ce corps. Soumission totale à un carcan féroce, à un entraîneur (Béla). Soumission consentie et consciente, elle est l’assurance de devenir le Zéro Défaut. La perfection du mouvement, le mouvement incarné, le mouvement lui-même. Cette gamine de quatorze ans a fait le choix de devenir. Celles qui subissent sont celles qui suivent le chemin des petites filles.

Et avec ça ma petite Dame ?

Formidable réflexion sur le corps des Femmes (Ah, nous y voilà !) et le regard de la Société. Description fine des indices d’un corps d’enfant qui devient femme. Avec pour corollaire, semble-t-il, l’impossibilité de conjuguer féminité et performance sportive. Pourquoi ? Car le regard des juges, des spectateurs se noie dans la chair. La sensualité dame le pion à la pureté du geste, de l’effort. La féminité est une maladie qui ronge le corps. Un corps dédié au sport ne peut s’embarrasser du désir suscité comme ressenti.

L’intelligence d’un récit scénarisé.

Récit caméra sur des moments forts, sans un gramme de graisse le récit, comme la petite et ses couettes . Trame renforcée par un effet de réalité avec une narration chronologique entrecoupée par le narrateur et « l’héroïne » entrant en dialogue.

Ce dispositif laisse accroire que l’auteur tisse les fils en réponse aux remarques que le personnage, à la fois réel et fictif, fait sur le récit.

Attention ! Non cela ne sent pas l’atelier d’écriture, ni l’exercice en sueur.
Le livre n’a pas besoin de lyrisme pour nous faire vivre les moments, les événements.

Nadia fille électrique, fil électrique à l’énergie parfaite est là et on la voie, on la suit sur l’écran de nos imaginaires… Bon on peut même vérifier sur You tube et c’est bluffant.

Oui ce bouquin m’a bousculée et même en s’éloignant du subjectif… Le livre tient la route mieux, il la conduit.

-> Vérifier la disponibilité de ce document à la médiathèque <-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>